Loueur meublé non professionnel ou LMNP : comment fonctionne-t-il ?

Historiquement, le statut LMNP correspond à un régime fiscal, l’acronyme LMNP se référant à loueur meublé non professionnel. Il s’agit d’une option fiscale particulièrement avantageuse pour les investissements en immobilier locatif. Il offre des avantages significatifs sur le plan fiscal. Au fil du temps, le terme LMNP a évolué pour englober les investissements immobiliers meublés, principalement dans des résidences services. Cela inclut des biens neufs que d’anciens LMNP, acquis dans le cadre d’une revente en tant que LMNP d’occasion ou d’une cession de LMNP.

Qu’est-ce que le LMNP ou loueur meublé non professionnel ?

Cela se réfère au statut de loueur meublé non professionnel (LMNP), qui est initialement un régime fiscal offrant divers avantages, tels que la possibilité de réduire considérablement voire d’éviter l’impôt sur les revenus locatifs. Par extension, il englobe les investissements immobiliers locatifs sous le régime du meublé ou de la location meublée. 

A lire également : Quels sont les essentiels à avoir pour installer une pergola bioclimatique ?

La majorité des offres LMNP fournies par les experts en investissement se concentrent sur des placements dans des résidences de services. Il s’agit généralement de constructions neuves vendues sur plan. Vous pouvez découvrir l'investissement LMNP ici

Dans quels contextes le terme LMNP trouve-t-il sa place ?

Avant tout, il s’agit d’une abréviation de « loueur meublé non professionnel ». Ce terme est fréquemment employé dans le domaine de l’investissement immobilier, en particulier dans le contexte de la location immobilière. Les professionnels de l’investissement immobilier utilisent souvent le terme de Loueur meublé non professionnel en relation avec des concepts similaires, tels que :

Lire également : Team building à Paris: un choix pour une entreprise en quête d’activités de renforcement

  • Le loueur en Meublé Professionnel (LMP) ou
  • Le statut de Loueur en Meublé

Les professionnels du secteur se réfèrent souvent à ces termes pour évaluer les avantages fiscaux et les obligations associées à chaque statut.

Les conditions requises pour profiter du statut LMNP

Afin de bénéficier du statut fiscal de loueur meublé non professionnel, un propriétaire immobilier doit mettre son bien en location à des fins d’habitation. Cette utilisation peut être saisonnière, comme dans le cas d’une résidence de tourisme ou temporaire, comme dans une résidence affaires. Elle peut également être permanente, telle que dans une résidence étudiante, une résidence senior ou un EHPAD. De plus, il est nécessaire de louer le bien meublé, ce qui implique de respecter les critères pour la location d’un appartement meublé.

Que désigne le terme LMNP actuellement ?

Le terme « loueur meublé non professionnel » englobe actuellement un investissement immobilier plus vaste. Il offre la possibilité de bénéficier de ce statut particulier. Concrètement, cela englobe deux catégories principales de biens immobiliers.

D’une part, il s’agit d’appartements conventionnels loués en tant que meublés. C’est souvent le cas pour des studios destinés à des étudiants. La gestion de ces biens nécessite une implication totale, de la recherche de la propriété à la gestion des locataires en passant par l’entretien régulier.

D’autre part, il inclut des appartements situés dans des résidences services. Ces résidences offrent non seulement un logement, mais également des services à leurs résidents. Vous retrouverez ainsi des résidences étudiantes (LMNP étudiant), des résidences pour seniors (LMNP senior), des résidences touristiques (LMNP mer et LMNP montagne), et des résidences destinées aux professionnels en déplacement (LMNP affaires).